Portfolio en Blog van Henk Oldenziel

Crossmedia en 2.0 journalist met expertise in Nederlandse, Engelse, Franse en Italiaanse producties.

11 apr 2010

Le HCC a mal à la tête

Alors qu’il semblait s’acheminer vers la victoire, le HCC a dû courber l’ échine devant Ajoie. Incapables de garder un avantage, les Chaux-de-fonniers manquent cruellement de confiance.

Nous encaissons souvent des buts qui font mal ces derniers temps’, constatait l’ entraîneur Gary Sheehan (source www.arcinfo.ch). La preuve par trois: alors que l’ on s’ approchait de la deuxième pause et que l’ hôte venait de  prendre deux buts d’ avance, Barras surprenait Todeschini, coupable en la circonstance. Deuxio: Une minute après que Mondou avait redonné deux longueurs d’ avance à son équipe au terme d’ un contre exemplaire en infériorité numérique (avec la complicité de Neininger), Ajoie signait le 4-3.  Et jamais deux sans trois: Desmarais signait l’ égalisation à 40 secondes de la fin du match…

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=C8GpsQ-mLNU]

Autre preuve que le HCC marche à la confiance: il a fallu attendre l’ égalisation de Pochon (24e) pour qu’ il se réveille enfin et mette les Ajoulots, qui menaient logiquement à la marque à ce moment-là,  dans leur petits patins. Les Chaux-de-fonniers furent, il est vrai, aidé par l’ arbitre qui distribua des pénalités à tout-va aux Jurassiens. Ce n’est pourtant qu’ après avoir séché sur leur copie pendant plus de trois minutes de powerplay que Fournier donna l’ avantage à ses couleurs. Entre-temps, Desmarais avait été bousculé alors qu’il partait seul au but, sans que l’ arbitre ne bronche…

Situations spéciales

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=8PA-RziQMk4]

Les chiffres sont éloquents: le HCC n’a marqué qu’ un but (Huguegin à 5 contre 3 à la 38e) alors qu’ il a évolué pendant plus de dix minutes en power-play, dont plus de deux minutes à cinq contre trois. Mal inspirés et prévisibles, le HCC n’ est que rarement parvenu à mettre hors de position son adversaire. Il faudra y rémédier avant les play-offs…

Au contraire, Ajoie a marqué trois de ses quatre buts avec un voire deux hommes (le 4-4 de Desmarais fut marqué à 6 contre 4) de plus sur la glace. Soit une réussite d’ un sur deux power-play. Ca en dit long sur l’ efficacité des Ajoulots et l’ inefficacité défensive du HCC… Les Ajoulots se sont crées, sur l’ ensemble du match,  plus d’ occasions que leurs adversaires et ont acquis une victoire au caractère.

Bien sûr, les penalties ressemblent souvent à la loterie. Mais au HCC ce n’ est plus un hasard: C’est la quatrième fois en autant de sessions de ce genre que le HCC s’ incline (à Sierre, et contre langenthal, Viège et Ajoie). Même Mondou, pourtant une valeur sûre, a manqué le sien, la porte du banc du HCC en sait quelque chose. Comme contre Viège il y deux semaines, le HCC s’ est incliné après avoir mené de deux longueurs. Pas très folichon, malgré la qualité des adversaires. Mais on le sait: la défense n’ est pas le point fort de la phalange des Mélèzes.

Sixième au classement, le HCC se doit de regarder derrière lui. Le trio Ajoie – Sierre – Lausanne est à dix points, alors que derrière, Langenthal – surpris par Bâle hier au soir – n’ est qu’à deux points, certes avec un match en plus. Le déplacement au Schoren dimanche en devient d’ autant plus important…

Détails du match (Ligue suisse)

Video du match (Fréquence Jura)

Résumé d’ arcinfo.ch (L’ Impartial)

Plaats een reactie

Je e-mail wordt nooit getoond. Verplichte velden zijn gemarkeerd *

*
*