Portfolio en Blog van Henk Oldenziel

Crossmedia en 2.0 journalist met expertise in Nederlandse, Engelse, Franse en Italiaanse producties.

22 nov 2011

Le fardeau Cruyff déchire l’Ajax

L’Ajax, en visite ce soir à Gerland, est en pleine tourmente. L’emblématique Johan Cruyff menace de quitter le club. Chronique d’un conflit entre managers et homme de terrain..

‘Cela doit être une blague ?’, pensait Johan Cruyff mercredi dernier, lorsqu’il apprit que le conseil d’administration de l’Ajax, dont il est un des cinq membres, avait nommé l’ancien entraineur Louis van Gaal au poste de directeur technique. L’annonce a eu l’effet d’une bombe à Amsterdam. Le meilleur joueur néerlandais de tous les temps a jugé cette manière de faire ‘intolérable’. Dimanche, après une assemblée extraordinaire des membres – qui a duré plus de quatre heures -, il déclarait ‘ne plus vouloir continuer dans les conditions actuelles’.

Cela fait plusieurs mois que les relations entre Cruyff et les quatre autres membres du conseil d’administration sont tendues. La nomination de l’entraineur à succès Louis van Gaal (titres avec l’Ajax, Barcelone, Alkmaar et Bayern) au poste de directeur technique n’aurait été, pour certains, qu’une manœuvre pour faire fuir le messie, qui constitue de plus en plus un fardeau pour le club. L’homme qui a une opinion sur tout, mais qui rechigne à venir à toutes les réunions du conseil, ne porte pas Van Gaal dans son cœur. Vendredi dernier encore, dans le talk show d’actualité de la télévision publique Pauw en Witteman, il déclarait que ce dernier ‘n’a pas les compétences techniques pour emmener l’Ajax vers les sommets’

Drame pour la formation

Et c’est sans doute là où le bât blesse. Johan Cruyff veut faire renouer l’Ajax – dernier titre de champion d’Europe en 1995 sous… Louis van Gaal – avec son lustre d’antan. Le secteur formation, notamment, doit être revu. Retour au classique 4-3-3 à tous les niveaux. C’est pour cela qu’il a accepté le rôle de ‘conseiller technique’. Sous sa pression, l’ancienne direction avait rendu son tablier au printemps dernier, après une révolution sans précédent. Mais selon les critiques, Cruyff refuse de voir qu’aujourd’hui, le football est régi par l’argent et que dans ce contexte-la, le club, côté en bourse, n’est plus qu’un nain au niveau européen. Il ne peut plus concurrencer avec les géants.

Le départ de Cruyff constituerait néanmoins un drame pour le secteur de la formation de l’Ajax, si réputé jadis. L’ancien international Wim Jonk déclarait vendredi que de nombreux entraineurs, dont les anciennes vedettes Dennis Bergkamp et Ronald de Boer – frère de l’actuel entraineur de la première équipe Frank – quitteraient le bateau si Cruyff n’aurait plus rien à dire a l’ArenA. Une menace qui ne fait pas peur au président du conseil d’administration Steven ten Have qui espère toujours faire fonctionner Cruyff et van Gaal sous un même toit.

Propos racistes

Cela semble une mission impossible. Car Cruyff est un électron libre, parfois incontrôlable, avec une opinion qui frictionne avec la réalité. Et puis il y a eu cet interview diffusé par la télévision publique néerlandaise (NOS), dimanche soir. Dans celui-ci, l’ancien international Edgar Davids, un des membres du conseil d’administration, s’indigne de propos présumées racistes tenus lors d’une des séances. ‘Tu n’es là que parce que tu es noir’ lui aurait dit le messie, sans pourtant l’avouer littéralement. Ces propos ont été confirmées dimanche soir par le président du conseil, mais que Cruyff a nuancé vingt-quatre heures plus tard : ‘Davids a eu cette fonction car la majorité des jeunes footballeurs de l’Ajax sont noirs et se reconnaissent en lui’.

Pour les pro-Cruyff, l’interview de la NOS, enregistré au mois d’août mais diffusé a un moment plus opportun, n’était rien d’autre qu’un coup monté par la NOS. La chaine veut se profiler face à l’omnipotent journal matinal De Telegraaf dans lequel Cruyff a une chronique hebdomadaire.

L’affaire prend des allures de sitcom. De nombreuses personnalités néerlandaises, qui possèdent leur siège à l’Amsterdam ArenA, diffusent leur opinion sur le sujet. Et on en oublierait presque le plus important : les joueurs, joujous des grand argentiers, mais qui parlent la langue du messie.

Plaats een reactie

Je e-mail wordt nooit getoond. Verplichte velden zijn gemarkeerd *

*
*