Portfolio en Blog van Henk Oldenziel

Crossmedia en 2.0 journalist met expertise in Nederlandse, Engelse, Franse en Italiaanse producties.

22 dec 2010

Eredivisie: l’heure des comptes

Alors que son équipe nationale a flirté avec le titre mondial,  le championnat néerlandais vit dans un relatif anonymat.  Les finances des clubs inquiètent, 12 d’ entre eux sont sous curatelle de la fédération.  Le championnat se jouera entre PSV et Ajax.

A la fin de la saison dernière, les 18 clubs de l’Eredivisie ont connu ensemble une perte de 75 millions d’Euros.  Le retour sur investissment manque: il est de plus en plus difficile de revendre des joueurs, car les clubs des grands championnats ne délient plus aussi facilement leur bourse.    

Champion sur le terrain, le FC Twente (40 millions de budget contre 65 millions à l’ Ajax) est l’organisation la plus saine du pays. Son secret: attirer un maximum de sponsors, au lieu de tabler sur un petit nombre de donateurs, qui, en temps de crise, ne fournissent plus autant que par le passé. Les revenus de la Champion’s league sont un bonus bienvenu.  Malgré tout, le président Munsterman, ex-directeur du plus grand éditeur de journaux régionaux du pays, est l’homme qui tient les ficelles. Son remplacement, le cas échéant, serait difficile. Modeste, Munsterman ne se fait pas d’ illusions sur la défense du titre acquis ce printemps, et vise une place parmi les cinq premiers.

Eindhoven: l’après-Affelay

Actuel leader, le PSV Eindhoven avait compté sur cet l’argent de Champion’s League. Mais, pour la deuxième année consécutive, le club a du se contenter d’une participation à la beaucoup moins intéressante Europa League, compétition dans laquelle il a fait son devoir en survivant relativement facilement la phase de groupe. Le club le plus titré du 21e siècle (6 titres) aimerait bien reconquérir le trophée, mais ce ne sera loin d’être une sinécure. Le départ de l’ International et capitaine Ibrahim Affellay, qui a disputé son dernier match au Philips Stadion contre Roda JC (3-1) le weekend dernier, à Barcelone ne sera pas compensé. Le volume de jeu de l’équipe s’en ressentira.

Il est peut-être trop tôt pour le dire, mais il se pourrait que le titre se soit déjà joué dans les coulisses. Car un vent nouveau semble souffler du cote du grand rival, l’Ajax. Privé de titre depuis 2004, le club Amstellodamois a vu partir son entraîneur Martin Jol, remplacé par l’ancien international Frank de Boer. Son expérience au côtés de Bert van Marwijk à l’équipe nationale ses deux dernières années, son amour et connaissance du club font de lui un entraineur idéal.  Reste à voir si un joueur porteur comme Suarez passera l’ hiver à Amsterdam…

Suarez qui par ailleurs,  avait été recruté en Amérique du Sud par le FC Groningue, actuel 3e du classement. Ce club profite cette année encore du fin nez – que ceux des grandes clubs n’ ont plus – de ses scouts,  soit une kyrielle de joueurs Nordiques, emmenés par Anderson et l’attaquant Matavs. Et la crise qui touche le foot mondial permettra au club de garder ses joyaux.  C’ est ainsi que le championnat se dénivelle. Dernier membre du traditionnel TOP-3 (avec Ajax et PSV), Feyenoord navigue en des eaux troubles est est en zone de de relégation.

L’expérience d’ Utrecht

Alkmaar complète le top-5 actuel de l’Eredivisie. Sous la houlette de Gert-Jan Verbeek, le champion 2008 a oublié ses déboires de l’an passé, ou le sponsor principal – grâce a qui le titre avait été acquis en 2009 sous la houlette de Louis van Gaal – et mécène DSB Bank avait fait faillite. Une qualification européenne semble de nouveau être a sa portée, après l’élimination en phase de groupe de l’EL cet automne. Trois clubs,  Eindhoven, Ajax et Twente, ont réussi à passer l’ hiver européen.

Dernier représentant en EL cet automne, le FC Utrecht (avec Van Wolswinkel, 21 buts toutes compétitions confondues) peut se targuer d’un parcours plus qu’honnête. Après avoir éliminé le Celtic (0-2, 4-0), les nuls contre Liverpool (2x 0-0) et Naples (0-0, 3-3) méritent le respect. Finalement, les deux points perdus contre Steaua Bucarest (1-1, égalisation sur autogoal) aura coute cher a une équipe qui manque d” expérience a ce niveau. Utrecht, qui a disputé plus de trente matches officiels cette saison (qualification intertoto, championnat, coupe) est quelque peu a la traîne en championnat, pointant a la 9e place, montrant une fatigue de plus en plus handicapante et en perdant des points stupidement. L’ avenir financière du club semble en sécurité avec un investisseur privé, certains promettent au club le même avenir que le FC Twente…

Eindhoven champion d’automne

Alors que les matches de l’Ajax (contre Feyenoord) et Twente ont été renvoyé a des jours meilleurs (2011), le PSV a remporte le titre officieux de champion d’automne. Apres sa victoire contre Roda JC (qu’il retrouvera du reste mercredi en Coupe), l’équipe de Rutten compte quatre points d’avance sur Twente. Mais on souriait jaune de la cote du Philips Stadion: gravement touché, l’attaquant Reis est sorti sur civière, alors que Affelay s’en ira du cote de Barcelone. Il est à espérer que l’attaquant Berg soit plus inspire a la rentrée, lui qui manqué cruellement de confiance actuellement, malgré son but (2-1). Il sera intéressant de voir si Dzuckzsak, Engelaar et Toivonen arriveront à ‘porter l’equipe comme le faisait Affelay. Le titre est à ce prix.

Plaats een reactie

Je e-mail wordt nooit getoond. Verplichte velden zijn gemarkeerd *

*
*